La mondialité

C’est la mondialité qui incline notre idée de l’humain vers l’horizontale plénitude de ce qui vit sur cette terre. C’est elle qui tend à faire de cette humilité une fondation de partage, et de régulation par le partage qui n’est pas le “Marché”. Elle n’installe aucun de ces horizons économiques qui scellent et qui enferment…

Frères migrants

La poésie n’est au service de rien, rien n’est à son service. Elle ne donne pas d’ordre et elle n’en reçoit pas. Elle ne résiste pas, elle existe — c’est ainsi qu’elle s’oppose, ou mieux : qu’elle s’appose et signale tout ce qui est contraire à la dignité, à la décence. À tout ce qui…

moi-même

Oui, je suis moi, moi-même, tel et quel j’ai résulté de tout, Espèce d’accessoire ou de rechange spécifique, Banlieues irrégulières de mon émotion sincère, Je suis moi ici en moi, je suis moi. Tout ce que j’ai été, tout ce que je n’ai pas été, je suis tout ça. Tout ce que j’ai voulu, tout…

Vies d’ordures

Sac confectionné par des migrants -réfugiés syriens, à partir de restes de gilets de sauvetage « Vies d’ordures » – De l’économie des déchets Exposition – MUCEM, Marseille