économie modèle ?

Si nous devions résumer, nous sommes confrontés à deux enjeux majeurs: l’un concerne  l’augmentation intenable des inégalités ( aujourd’hui 85 personnes possèdent autant que 3,5 milliards d’autres); l’autre, la disparition des ressources naturelles et des espèces vivantes à une vitesse étourdissante, qui ne leur permet plus de se renouveler. Ce sont d’ailleurs ces deux facteurs…

Entre deux crises

Depuis la dernière crise de 2007-2009, après laquelle les grandes banques et autres responsables on été largement indemnisés par les états, tous les éléments à risque ont été réactivés, transformés et même décuplés sur les marchés actuels du capitalisme financier. Alors qu’ils préfigurent aujourd’hui une nouvelle crise, celle-ci d’une ampleur encore peu imaginable, voici les cinq conclusions…

L’urgence de ralentir

« Course suicidaire et inconsciente », selon Edgar Morin, l’accélération financière et technologique, déconnectée du rythme de l’homme, mène notre système à l’épuisement et vers des catastrophes tout à la fois écologiques, économiques et sociales… Aux quatre coins de la planète des citoyens refusent de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiateté, pour redonner sens…

Moins vite !

Edgar Morin : «  Nous avançons comme des somnambules vers la catastrophe  » A 90 ans, le philosophe et sociologue nous invite à résister au diktat de l’urgence. Pour lui, l’espoir est à portée de main. Lire l’Entretien dans Terra Eco. > Music: Last Days envelope, + playlist       « L’idéal de la société occidentale – « bien-être » – s’est…

Théâtre des opérations

Dans le flot des discours et réflexions nous parvenant désormais, les consciences ne sont pas encore éclaircies mais des vérités commencent à poindre. Loin des écrans déformants de la désinformation continue, de ces images mortifères don les terroristes, les religieux et extrémistes de tous poils se régalent… Quelques éclairages précieux, avec Le Monde, Libération, Les Inrocks, et Le…

C’est arrivé…

Le château de cartes est tombé. Le système va dégringoler, et la musique s’arrêter. Immanquablement, Ce qui est arrivé recommencera -très vite, et tellement plus gravement.           Cette secousse sera la dernière           pour notre glorieux capitalisme                    …