Arbre en octobre

Pendant que je t’aimais dans les hauts de la ville Un frêne, tendre et dur, creusait ses reins au vent Arqué contre la nuit de tempête et d’argile. Fondant fief et le sol face au ciel dérivant. Ma joie, d’un même élan, redécouvrait sa force Je te ployais avant que d’être ainsi ployé Et pendant…

Au point-repos du monde qui tournoie

Au point-repos du monde qui tourne. Ni chair ni privation de chair ; Ni venant de, ni allant vers ; au point-repos, là est la danse ; Mais ni arrêt ni mouvement. Ne l’appelez pas fixité. Passé et futur s’y marient. Non pas mouvement de ou vers, Non pas ascension ni déclin. N’était le point,…

L’Amour balance

« Amour point ne cherche à se satisfaire Et n’a de soi pas le moindre souci, Mais pour un autre il abdique ses aises, Et il bâtit un Ciel au dépit de l’Enfer. »   Ainsi chantait une motte d’argile Foulée aux pieds par les troupeaux ; Sur quoi un caillou du ruisseau Gazouilla ces vers à…

Pleinement dans le monde

Vivre en montagne donne l’impression d’être pleinement dans le monde, au milieu des éléments… Les sensations s’y renouvellent constamment, et je ne me suis jamais habitué à ce mouvement, jamais lassé.   Michel Butor La mémoire des sentiers entretiens avec Fabrice Lardreau Arthaud / Versant intime. 2018 Vallon des Bans, Vallouise. 21 Août 2018  

Carcosa

Sur la rive les vagues nuageuses se brisent, Les soleils jumeaux s’enfoncent derrière le lac, Les ombres s’allongent A Carcosa.   Etrange est la nuit des étoiles noires, D’étranges lunes tournent dans le ciel, Mais l’étrangeté est la plus grande A Carcosa.   Les chants que les Hyades entonneront, Sont rythmés par les loques du…

En montagne

La marche en montagne a une capacité très particulière à faire communiquer l’art et la « réalité », à faire se télescoper des strates de temps, se superposer différents voyages : en parvenant devant tel arbre, je vois un autre arbre que j’avais aperçu en Italie, aux Etats-Unis ou au japon… Cette superposition des marches produit une…