M.I.A.

M I A Paper Planes Album: KalaProd: Diplo, SwitchXL rec 2007 M.I.A. au Parc Borely, Marsatac 2022, Marseille

Epileptique, l’Idiot

Dostoïevski décrit l’épilepsie de Mychkine comme une maladie survenant en trois phases : une longue période d’oppression pendant laquelle les impressions les plus diverses s’accumulent, se chevauchent, entrent en conflit, produisent un flottement d’une douleur extrême, puis, d’un seul coup, une explosion qui ouvre sur une harmonie extraordinaire, insupportable, puis s’achève, une seconde plus tard,…

l’indicible

Parmi toutes les souffrances et les douleurs il y acelles qui n’ont pas de nom, des noms qu’il fauttrouver soi-même pour traduire leur état. Parexemple le fait de ne plus se sentir vivant ou cetteimpression de danger et d’étrange auxquels on nepeut se soustraire, entrevoir quelque chose, passerles portes d’un secret, qui obligent comme contre-sort…

Quatrains

Tes yeux qui ne regardent rienSont dans le vague, la distance.Si tu n’étais belle à ce point,Cela n’aurait aucune ‘importance Quand ta tête bouge et questionne,Tes pendentifs bougent ainsi:Deux hirondelles qui s’étonnent De voler sans l’avoir appris Tu ne dis jamais si t’a pluTout ce que j’ai gardé secret.Tu l’as deviné, j’en suis sûr,Qu’en as tu…

Marcher en ville

Ceux qui aiment marcher en ville sont familiers d’un état particulier de la solitude – une noire solitude ponctuée de rencontres comme le ciel nocturne est ponctué d’étoiles. Celle qu’on ressent à la campagne est de nature géographique : on a quitté la société des hommes (ce pourquoi la solitude s’explique par des raisons géographiques),…