Porto

C’est que, pas plus que ce n’est le désir de devenir célèbre, mais l’habitude d’être laborieux qui nous permet de produire une oeuvre, ce n’est l’allégresse du moment présent, mais les sages réflexions du passé, qui nous aident à préserver le futur. Or, si déjà en arrivant à Rivebelle, j’avais jeté loin de moi des…

A la grâce de Marseille

Le soir, quand il y avait un souffle d’air, les gens allaient déambuler le long de la Canebière, la démarche lente, presque hésitante, assommés par la canicule, ou bien sortaient dans leurs cours, allumant des bougies à la citronnelle pour éloigner les moustiques agressifs, ou encore s’installaient aux terrasses des cafés. Nombreux étaient ceux qui,…

La madeleine…

Il en est ainsi de notre passé. C’est peine perdue que nous cherchions à l’évoquer, tous les efforts de notre intelligence sont inutiles. Il est caché hors de son domaine et de sa portée, en quelque objet matériel (et la sensation que nous donnerait cet objet matériel), que nous ne soupçonnons pas. Cet objet, il…

Une vie dans les mots

Non, je crois que la seule métaphore que j’ai utilisée pour parler des différents “moi” qui coexistent dans un être est l’idée de spectre. Je crois que chaque être humain est un spectre. La plupart du temps, nous nous trouvons au milieu de celui-ci, mais il y a des moments où nous allons d’un extrême…

Grands carnivores

Pour accompagner la lettre d’invitation, la reproduction d’une gravure sur bois. Une scène de rue, tramway, chevaux, chapeaux, passants, parapluies, composée d’épais traits noirs rapides et décidés conférant aux silhouettes et aux immeubles, aux animaux et à la mécanique, le tranchant d’un brutal saisissement, un instant figé, photographique. Impression à laquelle la technique ancestrale de…

Partout et nulle part

Quand je suis en voyage, je disparais des cartes. Personne ne sait où je suis. Suis-je à mon point de départ ou déjà sur le lieu de ma destination ? Est-ce qu’il existe un « entre-deux » ? Suis-je comme ces heures du jour escamotées lorsque l’avion va vers l’est ? Ou comme la nuit qui fuit…

L’homme-dé

Les premiers mois, les dès eurent un impact assez réduit sur ma vie. Je m’en servais pour déterminer ce à quoi je devais consacrer mes loisirs, et pour trouver des solutions de remplacement quand mon moi normal n’était pas particulièrement concerné. Ils décidèrent que nous irions voir, Lil et moi, la pièce d’Edward Albee plutôt…

Khalil

J’étais la lie de l’humanité, Rayan, un putain de zonard sans devenir qui ne savait où donner de la tête et qui attendait que le jour se lève pour courir se refaire dans une mosquée. Et la mosquée, plus qu’un refuge, m’a recyclé comme on recycle un déchet. Elle a donné une visibilité et une…

En Utopie ?

Un éclat de rire tonitruant s’éleva du baraquement en bois rouge. Willing en était quasiment sûr, mais ce n’était pas tout à fait pareil que certain. Alors, il resta immobile un moment, à évaluer la situation, sans doute avec l’expression de celui qui, après un accident, se tâte le corps pour savoir s’il n’a rien…