Mir*

… gloire, gloire à tout ce qui vit sur la terre ! On en perd le souffle ! Et puis il y a moi. Je passe doucement, énorme, malhabile. O, comme je suis somptueux, vêtu de la plus rayonnante de mes âmes innombrables ! Je dépasse tous ces gens qui me saluent avec un air…

La déclaration

« Le hasard doit être fixé ». C’est une expression de Mallarmé : « le hasard est enfin fixé… » Il ne le dit pas à propos de l’amour, il le dit à propos du poème. Mais on peut très bien l’appliquer à l’amour et à la déclaration d’amour, avec les terribles difficultés et angoisses diverses qui lui sont…

Les arbres

#4 Amis ! Cohorte de frères Vous, dont un geste délivre Des offenses terrestres, Forêt, tu es mon Elysée ! Dans le tumulte des amitiés, Buveur d’âmes j’achèverai, Un jour sans boire, ma vie, En votre silencieuse confrérie. Ah ! Quitter le vacarme public Entrer dans le feu du sacrifice : Paix des fourrés, douceur…

ODE N° 41

On s’enivre, à tes côtés, herbes et millet noir, mon aimée. Te voir rend fou, te le roi Phalal, toi, ma souffrance, mon aimée. Tu offres grâce, là où tu vas, toi, douceurs du festin, mon aimée. Tu es toujours savoureuse, les douceurs périssables, mon aimée. Tes paroles, tantôt sont incandescentes, tantôt exquises, Tantôt, jument…

Mieux faire fêtes

(…) Nul ne sera maître du monde, Mieux faire fêtes, donner festins. Homme ! Toi, descendant d’Adam, Que maudite soit ta promesse. De ces plaisanteries, – lassé, Ma patience s’est épuisée. Amis devinrent ennemis, De ces ennemis, las je suis. (…) SAYAT-NOVA Poète du XVIII° siècle Odes arméniennes Las je suis L’Harmattan. 2006