Regardez-les

Regardez-les, ces hommes et ces femmes qui marchent dans la nuit. Ils avancent en colonne, sur une route qui leur esquinte la vie. Ils ont le dos voûté par la peur d’être pris Et dans leur tête, Toujours, Le brouhaha des pays incendiés. Ils n’ont pas mis encore assez de distance entre eux et la…

Atalia

-Allons-y. La lune va bientôt se lever. J’aime la voir jaillir entre les collines et s’élever au-dessus des toits.      Ils sortirent dans la cour à l’ombre des arbres, obscurcies par la haie de cyprès derrière la maison. Shmuel avait du mal à distinguer le couvercle en fer du puits. Atalia le prit par…

Cœur de la forêt

VIII   Tous les arbres résonnent Et tous les nids chantent – Qui donc tient la baguette Dans le vert orchestre de la forêt ?   Est-ce là-bas le vanneau gris, Qui sans cesse hoche la tête, l’air important ? Ou est-ce le pédant qui tout là-bas Lance toujours en rythme son coucou ?  …

Nouveau printemps

I Assis sous l’arbre blanc Tu entends, au loin, crier les vents, Tu vois là-haut des nuages muets De grands brouillards s’envelopper ; Tu vois en bas, par la vie désertés, Prairies et bois comme entièrement rasés ; – Autour de toi, l’hiver, en toi, l’hiver, Et ton cœur qui en est gelé. Soudain tombent…

Neg-libres, vers l’En-ville

Quand je suis né mon papa et ma maman s’en revenaient des chaînes. Un temps que nul ne les as entendus regretter. Ils en parlaient oui, mais pas à moi ni à personne. Ils se le chuchotaient kussu kussu, et je les surprenais quelque fois à en rire, mais au bout du compte cela ravageait…