Sarajevo

La ville assiégée était une expérience à l’échelle 1:1. Dès que l’on s’y penchait, les choses changeaient, du simple fait que l’on s’y était penché : et ainsi n’y avait-il pas, contrairement aux apparences, de témoins. Tout le monde était acteur. Tout le monde faisait la guerre. Voir des images à la télévision, à des…