Cantiques

[…]Et les siècles par dix,Et les peuples passés,C’est un profond jadis,Jadis jamais assez ! Sous nos mêmes amoursPlus lourdes que le mondeNous traversons les joursComme une pierre l’onde ! Nous marchons dans le tempsEt nos corps éclatantsOnt des pas ineffablesQui marquent dans les fables… Paul ValéryPoèmes cantiques des Colonnes