Capitalisme et changement climatique ?

L’essentiel du problème tient au fait que la logique marchande dans laquelle on a enfermé la vie publique a relégué les mesures climatiques les plus immédiates et les plus évidentes au domaine de l’hérésie politique. (…) On pourrait par exemple soutenir l’expansion des secteurs de l’économie qui émettent le moins de gaz carbonique, et la décroissance…