Rêvé de toi

Depuis que je t’ai vue, ébloui par l’éclair, Mon œil s’est voilé d’un mirage ; Je regarde sans voir, ou je ne vois dans l’air Flotter qu’une forme, ta douce image ;   Le jour, tout éveillé, je songe ; et, dans la nuit, Comme un feu follet qui se lève, Cette image, la tienne,…