Neg-libres, vers l’En-ville

Quand je suis né mon papa et ma maman s’en revenaient des chaînes. Un temps que nul ne les as entendus regretter. Ils en parlaient oui, mais pas à moi ni à personne. Ils se le chuchotaient kussu kussu, et je les surprenais quelque fois à en rire, mais au bout du compte cela ravageait…