+12

Chaque année je me demande Comment écrire Autrement Plus véritablement encore Depuis cette même chose   Périodique de la mort Plutôt la vie Qui revient – et mieux même Que les saisons Continuelles   Pas de dérèglement climatique Sur le souvenir si vivant De toi vibrant Avec Cette utopie – effrénée  Putain d’énergie positive !…

nulle part

Il n’y a plus de ligne droite ni de route éclairée avec un être qui nous a quittés. Où s’étourdit notre affection ? Cerne après cerne, s’il approche c’est pour aussitôt s’enfouir. Son visage parfois vient s’appliquer contre le nôtre, ne produisant qu’un éclair glacé. Le jour qui allongeait le bonheur entre lui et nous…

Anse de Maldormé

In Mémor’Yann, Malmousque pour cimetière Pas une terre qui renferme Mais un rivage, le pont d’envol Envolée de nos pensées   Du mistral et des cendres Des larmes avec     Infini et si beau, ce recueil ouvert Au vaste ciel Aux profondeurs de la mer Et à ce vide – intérieur     Pas…