Novossibirsk

enard2(…) Vladimir, et moi aussi, nous passerions l’éternité joyeusement réveillés par le roulement des trains qui vont vers l’Orient, ou de ceux qui en reviennent, côte à côte, à nos aises, et nous ferions coucou de la main à Jeanne, à quelques pas de là, vivante, elle, à la fenêtre de son coupé à toute vapeur. De nous trois seule Jeanne à réussi à rester vivante, elle a su nous fuir, nous mettre à distance, souffrir, mais de plus loin, tout en gardant la détermination du prince Bolkonski devant la bataille, la force de sa volonté, parce que Jeanne n’est pas la petite princesse qui se laisse bêtement emporter par ses couches ou une maladie quelconque, c’est une force, et je sais que si tu as décidé d’en finir c’est que tu ne l’avais pas, cette force, tu t’es laissé aller à l’accident, aux risques de la vie jusqu’à en crever, parce que tu ignorais comment sortir de cette histoire, comme moi tu savais que tu perdais Jeanne, qu’elle construisait son chemin dans la vie bien plus droit que nous, à la pelle, à la hache, elle se donnait la force de ses rêves alors que nous, nos songes d’enfants devenaient plus petits à mesure que nous grandissions, ils étaient courts, infimes, et restaient vains, contraints, encerclés comme ces petites tombes sibériennes, le train va arriver Vladimir, le train est à quai, il va falloir descendre, voilà plus de trois jours que nous sommes en route. Trois jours sans presque sortir de ce réduit, de cette cage panoramique avec vue sur la campagne. Nous rêvions d’une toute autre mort, nous qui n’avons connu ni la révolution, ni la guerre, nous rêvions d’un sacrifice, d’une noblesse, d’un courage et peut-être as-tu eu cette noblesse et ce courage, comme Tarass Boulba qui s’enquiert en mourant du sort de ses cosaques, tu as eu une pensée pour moi, pour Jeanne, pour le monde, pour l’infini tournoiement du monde, pour l’oubli qui ronge tous les noms et toutes les pages, et tu es parti vers le néant.

Mathias Enard
L’alcool et la nostalgie.
Babel-Actes Suds/ Inculte. 2011

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s