Vivance furtive

Saskia attaqua bille en tête en projetant son énergie en cône sur tout ce qui se trouvait en face d’elle. Très vite, elle fut au coeur du sujet: -Le furtif n’est pas un ennemi. C’est une arme potentielle : une arme intelligente, autoprogrammée, faite d’ADN unique et de sang. Le furtif est le fruit génétique…

Les Furtifs

A l’écoute, on constate des invariants dans la présence furtive sur les sites. Cinq invariants. Désolé d’insister mais c’est important. UN- en intrusion de site, ils sont capables de générer un silence, donc de contre-effacer leurs traces sonores pour mieux écouter l’intrus. DEUX – Une fois l’intrus localisé, ls peuvent émettre des leurres sonores, des…

Pars vite et reviens tard

Les types, à Paris, marchent beaucoup plus vite qu’au Guilvinec, Joss l’avait constaté depuis longtemps. Chaque matin, les piétons s’écoulaient par l’avenue du Maine à la vitesse de 3 nœuds. Ce lundi, Joss filait presque  es trois nœuds et demi, s’efforçant de rattraper un retard de vingt minutes. En raison du marc de café qui…

Les Petites Chiliennes

Les vagues sur la plage de Miraflores se brisaient à deux reprises au large, d’abord à deux cent mètres du sable, et nous, les cœurs vaillants, allions là-bas les affronter à poitrine nue en nous laissant porter pendant cent mètres, jusqu’au point où les vagues ne mouraient que pour reconstituer d’arrogants rouleaux et se briser…

Mendiants et orgueilleux

Le bruit des voix, la clarté des lampes à acetylène l’accueillirent comme un refuge bienfaisant.A cette heure de la nuit le Café des Miroirs était plein d’une foule tapageuse qui occupait toutes les tables, déambulait en lente procession à travers la chaussée de terre battue. L’éternelle radio déversait un flot de musique orageuse amplifiée par…

Alger était malade

        Pataugeant dans ses crottes purulentes, elle dégueulait, déféquait sans arrêt. Ses foules dysentériques déferlaient des bas-quartiers dans des éruptions tumultueuses. La vermine émergeait des caniveaux, effervescente et corrosive, pullulait dans les rues qu’étuvait un soleil de plomb.         Alger s’agrippait à ses collines, la robe retroussée par-dessus son vagin éclaté, beuglait les diatribes diffusées…

La mante religieuse

Une fois, dans un pré, Sid Ali le poète avait attrapé une mante religieuse. C’était par une belle journée de printemps. Il y avait des fleurs partout.Sid Ali  m’a montré l’insecte et m’a demandé si j’étais au courant qu’à l’origine la mante était une feuille. J’ai dit que je l’ignorais. Alors Sid Ali m’a raconté…