C’est bien vrai

Ah, qu’il me coûte de peine à t’aimer comme je t’aime ! Amoureux, l’air me fait mal, mon cœur et mon chapeau même. Qui donc voudra m’acheter ce galon tressé de soie cette tristesse de fil blanc à faire des mouchoirs ? Ah, qu’il me coûte de peine à t’aimer comme je t’aime ! Frederico…