Un autre corps

A Lisbonne l’océan a des relents d’absinthe Et les navires à quai ont amené les voiles, Le vent chevauche dans le sang des fureurs presque saintes. On attend, on se perd, et on se perd vraiment A voir passer les heures au bureau de tabac Dans l’oubli décidé d’un vers de Pessoa Si longtemps gratifié…

Parole

Dans la cacophonie qui passe pour la rumeur du monde, il est des voix qui veulent à tout moment et en tout lieu tenir parole     André Velter Tenir parole Tant de soleils dans le sang Galimard. 2014

5:00 PM

CINQ HEURES DU SOIR. C’est le temps décisif, un peu lourd et fragile, d’un autre zénith, d’un autre aplomb de la lumière, quand le soleil qui passe au rouge ne lâche pas encore les chiens ni les loups. Instant fatal qui, par la grâce d’un seul poème de Frederico Garcia Lorca, n’a pas sombré dans…