Belsunce

Halte, ô voyageur, habite un peu de temps en ces lieux dédaignés. Et toi, capitaine du nord, barbe jaune des mers océanes, hale un peu ton foc en dedans, au lieu de courir toujours la Canebière et de gagner, sans escale, ton cargo qui repart tantôt pour Londres ou pour Bombay. As-tu bien vu Belsunce…