Marcher en ville

Ceux qui aiment marcher en ville sont familiers d’un état particulier de la solitude – une noire solitude ponctuée de rencontres comme le ciel nocturne est ponctué d’étoiles. Celle qu’on ressent à la campagne est de nature géographique : on a quitté la société des hommes (ce pourquoi la solitude s’explique par des raisons géographiques),…

Le seul amour

Le seul amour qui soit vraiment humain, c’est un amour imaginaire, c’est celui après lequel on court sa vie durant, qui trouve généralement son origine dans l’être aimé, mais qui n’en aura bientôt plus, ni la taille, ni la forme palpable, ni la voix, pour devenir une véritable création, une image sans réalité. (…) L’oeuvre,…