C’est bien vrai

Ah, qu’il me coûte de peine à t’aimer comme je t’aime ! Amoureux, l’air me fait mal, mon cœur et mon chapeau même. Qui donc voudra m’acheter ce galon tressé de soie cette tristesse de fil blanc à faire des mouchoirs ? Ah, qu’il me coûte de peine à t’aimer comme je t’aime ! Frederico…

Je prononce ton nom

Je prononce ton nom Au cœur des nuits obscures, Lorsque viennent les astres Boire l’eau de la lune Et que dorment les feuilles Des secrètes ramures.   Je me sens tout sonore De passion, de musique, Folle horloge qui chante Les heures de jadis.   Je prononce ton nom En cette nuit obscure Et je…

Matin

Et la chanson de l’eau Reste chose éternelle C’est la sève profonde Qui mûrit les campagnes C’est le sang des poètes Qui laissèrent leur âme Se perdre en les sentiers De la Nature.   Quelle harmonie elle verse En jaillissant du rocher ! Elle s’abandonne aux hommes Avec ses douces cadences.   Le matin est…