Zone Morte

Le problème avec une montée d’adrénaline qui n’est pas due à l’alcool, c’est qu’on ne peut pas l’entretenir. Quand l’accès de chaleur se dissipe, quand l’odeur pure de cordite brûlée est chassée par le vent, on se retrouve dans la même zone morte que celle dans laquelle vit un ivrogne. Le matin, on se réveille…