Dans le grand cercle du monde

boydenLa réussite se mesure de différentes manières. Il y a la chasse réussie. La moisson réussie. Et pour certains, la moisson des âmes réussie. Nous observons tout cela, fascinés et effrayés. Oui, nous avons vu tout cela arriver et oui, nous avons souri parfois, mais le plus souvent nous étions rempli d’inquiétude. Le monde cependant doit changer. Ce n’est pas un secret. Les choses ne peuvent pas rester longtemps les mêmes. A chaque fille née dans sa maison-longue et dans son clan, à chaque festin de mort d’un vieil homme et ses funérailles dans l’ossuaire, de nouveaux mondes se bâtissent tandis que d’anciens s’écroulent. et parfois, le changement dont nous parlons se produit là, sous nos yeux, sous forme de détails minuscules, sans que nous nous en apercevions. Et alors, oui, il est simplement trop tard. (…)

.
Il serait néanmoins injuste, n’est-ce pas, de ne blâmer que les Corbeaux. Nous devons accepter notre part de responsabilité dans toute cette affaire. Aussi, nous regardons l’histoire se dérouler et nous prions Aataentsic, Femme-Ciel, qui est assise à côté de nous près du feu, d’intervenir si si jamais ce à quoi nous croyions devait se liquéfier. Mais il suffit à Aataentsic de nous rappeler que les humains, sous tous leurs divers aspects, sont une bande indisciplinée, sujets à des accès de grande générosité et, plus encore, à des accès de grande cruauté.

Joseph Boyden
Dans le grand cercle du monde
Ed Albin Michel. 2013. (Terres d’Amérique)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s