Messages indiens

(…)

Le jour brillera de nouveau sur ta gorge
sur ta poitrine, sur ton front,
avant que la nuit des nuits ne descende
sur ta race, sur tes villages,
et comme tout sera humain : le cri, le bond,
le rêve, l’amour, le repas.

Aujourd’hui c’est toi, et demain
un autre comme toi continuera l’attente.
Point de hâte, point d’exigence.
Les hommes jamais ne s’achèvent.
Là où se dresse un mont était une vallée.
Là où s’ouvre un ravin s’élevait un coteau.
L’océan pétrifié s’est changé en montagne
et les éclairs en lacs se sont cristallisés.

Survivre à tout cela qui change est ton destin.
Point de hâte, point d’exigence. Les hommes jamais ne s’achèvent.

 

Miguel Angel Asturias
Messages indiens /Sagesse indigène
Gallimard. 1990

inca1_256713-frederika.jpg

 

 

 

Une réflexion sur “Messages indiens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s