La beauté du monde

et puis il y a cela :
ineffable
inattendue
imméritée,
soudain pénètre en nous
se mêle à nous
nous transporte
et nous élève
la beauté du monde

 

Nancy Huston
Terrestres
sur les peintures de Guy Oberson
Actes Sud / Lemeac 2014

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s