La prochaine fois

A peine perdue, j’étais sauvée !
A peine sentir le monde s’en aller !
A peine une sangle pour tenir le choc de l’Éternité,
Quand le souffle est devenu noir,
Et que de l’autre côté
J’entendais refluer le flux dépité !

Donc, comme une Rescapée, je sens,
Sur le trajet d’étranges histoires à conter !
Marin, côtoyant des rives inconnues –
Journaliste pâle des portes terrifiantes
Avant les Scellés !

La prochaine fois : rester !
La prochaine fois, les choses à voir
Inouïes de l’Oreille
Incrustées de l’Oeil –

M’attarder, la prochaine fois,
Pendant que les Âges se dérobent –
Pendant que les siècles battent le pavé,
Et que les Cycles tournent !

 

Emily Dickinson
Lieu-dit L’Eternité
Points. 2007

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s