L’Amour balance

« Amour point ne cherche à se satisfaire
Et n’a de soi pas le moindre souci,
Mais pour un autre il abdique ses aises,
Et il bâtit un Ciel au dépit de l’Enfer. »

 

Ainsi chantait une motte d’argile
Foulée aux pieds par les troupeaux ;
Sur quoi un caillou du ruisseau
Gazouilla ces vers à propos :

 

« Amour ne cherche qu’à se satisfaire
Et asservir un autre à son plaisir,
Jouit de priver un autre de ses aises,
Et au mépris du Ciel il bâtit un Enfer. »

 

 

William Blake
Le mariage du ciel et de l’enfer
La motte et le caillou
1790

ann1

Photo: Ann Cantat-Corsini

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s