Steppes Kazakhes

J’avance avec l’espoir que le kilomètre suivant me réservera  une heureuse surprise. Ou que la minute d’après apportera quelque changement. Ou même que le fil d’une idée me viendra, égayant la tapisserie de mes pensées. Mais rien ne varie jamais  sous mon ciel. Le vent, la steppe, les kilomètres… Je suis piégé dans la répétition…

Chienne de ville

Sept heures était l’heure où dans toute la ville on promenait les chiens, l’heure où des hordes d’individus d’apparence autonome, encore vêtus de divers accoutrements professionnels, se précipitaient hors de leurs immeubles en copropriété remorqués par des laisses raides comme des cordes de skieurs nautiques, à l’autre bout desquelles, tirant comme des moteurs à poils,…

Art

Mon ami Serge a acheté un tableau. C’est une toile d’environ un mètre soixante sur un mètre vingt. Le fond est blanc et si l’on cligne des yeux, on peut apercevoir de fins liserés blancs transversaux. Mon ami Serge est un ami depuis longtemps. – Mais j’étais bien obligé de lui dire que cette toile,…

le vent de Paris derrière moi

Je traîne dans une petite fête foraine dans une rue des halles…je t’aime. j’ai tout à fait l’air d’une gitane, foulards, rubans dans les cheveux et je suis seule. je voudrais que tu sois là avec ta chemise ouverte jusqu’à la taille…à transpirer le sexe comme un gigolo…il y a des autos tamponneuses ici…des petites…

Baïkal

…je suis de plus en plus convaincu que celui côtoie le ressac d’un lac finit par contracter un vague à l’âme. Sa vie alors comme une algue, se fait bercer passivement par le courant des jours.(…) A ma gauche, des marais vert tendre où crient des échassiers. Et, devant moi, la flèche de sable légèrement incurvée par…