Langoureusement

clergue4foret

Photo: Lucien Clergue. Nu dans la forêt. 1973

Sans vouloir être trop trivial et imiter ainsi un quelconque tabloïd anglais avec leur femme nue en page 2 de chaque édition, je pense que je vais continuer un peu sur cette lancée, et poursuivre langoureusement ces formes post-voluptueuses

… D’autant que j’ai l’alibi de le faire en hommage à ce grand photographe arlésien qui nous a quitté l’an dernier: Lucien Clergue.

« Le diable au corps » s’y prête si bien avec, dans sa ferveur candide et fraîche, mais beaucoup d’autres écrits aussi.
En rout cas, avec ou sans corps de texte,
« Nus de la vague » ou « dans la forêt »: 
ce sont de si beaux clichés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s