Une vie passe

Je me sens bien, vieux et stupide, bien de ne plus vouloir m’inquiéter
de savoir qui je suis, bien de chercher seulement quoi faire 
de mes journées, jusqu’à ce que les points faibles se déchirent
en moi comme un vieux drap usé. Et entré dans ma chambre
je n’entends plus le fleuve se couler dans le temps,
ni la lune qui émerge de l’ombre de la terre,
je vois seulement l’eau qui jamais ne se répète.
C’est tellement difficile de regarder le Monde
et le fond de son cœur, les deux au même instant.
Entre-temps, une vie a passé

 

Jim Harrison
L’écclipse de Lune de Davenport
1996. La tble ronde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s