Mieux faire fêtes

(…)

Nul ne sera maître du monde,
Mieux faire fêtes, donner festins.
Homme ! Toi, descendant d’Adam,
Que maudite soit ta promesse.
De ces plaisanteries, – lassé,
Ma patience s’est épuisée.
Amis devinrent ennemis,
De ces ennemis, las je suis.

(…)

SAYAT-NOVA
Poète du XVIII° siècle
Odes arméniennes
Las je suis
L’Harmattan. 2006

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s