Demeure le corps

rien ne distingue l’oeuvre de l’agonie ; une seule et longue phrase regarde le soleil. … voici septembre, j’espère encore le temps d’un livre ; les crises agrippent le ciel … la convalescence, reflux de celui qui tient devant lui l’image de sa mort sous forme de renoncement, et la réalité de sa vie sous…

Sous les vents de Neptune

Attelé à sa seconde pile [de dossiers] le lendemain, le commissaire sentait un léger trouble bourdonner en lui comme un insecte coincé dans son corps, qui vrombissait entre ses épaules et son ventre. Une impression assez familière. Rien à voir avec  les malaises qui avaient érinté lors de la remontée du juge en torpille. Non,…

Ennemis publics

Votre lettre, cher Bernard-Henri, m’a cette fois entraîné à des réflexions longues mais improductives, comme chaque fois que j’essaie de réfléchir à ces questions de stratégie(j’aurais aimé me passionner pour Sun Tzu et le jeu de go, au moins pour les échecs et Clausewitz ; malheureusement, en matière de jeux je n’ai jamais réussi à…

Un Dieu

  Ci-gît un dieu qui n’aura pas compris Mieux que nous. Qui n’aura pas aimé Comme un enfant le peut. Qui était gauche, Qui fut violent, faute de mots qui clarifient. Et qui mourut sans avoir fait usage De ses pouvoirs, en ceci notre proche. Et qui ne cessa pas de s’étonner d’être Comme nous…