Fracassés

TROIS. Tout nous appartenait UN. On s’en prend plein la gueule mais TOUS. Debout on restait TROIS. On était jeunes et on se faisait confiance DEUX. Tout ça était romantique et vrai. TROIS. On était frénétiques, explosifs, on riait, on hurlait, UN. Sous l’immensité du ciel, on se serrait les coudes en soirée. DEUX. Mais,…

Leurs enfants après eux

La rue passait devant eux, déserte, bondée de médiocres maisons en briques. Les rares vitrines étaient passées au blanc d’Espagne. De l’autre côté, le haut-fourneau dressait sa carcasse résonnante dans un frémissement de chaleur. Tout autour proliféraient une jungle de rouille, un dévalement de tuyauterie, de briques, de boulonnages et de treillis d’acier, tout un…

Alors tu dis quoi, ma belle ?

Marseille, aucune ville française ne porte comme toi sa lumière et sa lèpre, aucune ville n’a cette fierté chevillée au corps, cette mixité à la fois ambiguë et franche. Aucune ville n’a comme toi été abandonnée par ses édiles locaux et nationaux depuis des décennies, aucune ville n’offre le spot de beauté – la soif…

BOWIE PHENIX

  extracéleste avançant parmi tous tes doubles parmi tous tes possibles pour essayer tous les masques vivre toutes les vies ne plus venir de quelque part pour enfin ne jamais vieillir par-delà les étoiles noires les héros n’en finissent pas de ressusciter     Zéno Bianu BOWIE PHENIX Bleu Fauve Le Castor astral. 2018

Poésies du Métropolitain

Quand vous êtes descendue Inconnue Sur le quai A travers la vitre vous m’avez regardé Et souri Car sans m’en rendre compte je vous souriais     ALORS Mon cœur cogne et se meurtrit contre les vertèbres rien qu’au souvenir     ALORS Un dixième de seconde la porte du wagon resta encore ouverte Un dixième de…