Pour chacun de nous

14 mai 1904 Mon cher Monsieur Kappus, . (…)                   Il est bon aussi d’aimer ; car l’amour est difficile. L’amour d’un être humain pour un autre, c’est peut-être l’épreuve la plus difficile pour chacun de nous, c’est le plus haut témoignage de nous-même ; l’œuvre suprême dont…

Eros

Car, dès que je te vois, ne fût-ce qu’un instant, je ne peux dès lors exhaler aucun son, mais ma langue se brise, un feu subtil se glisse aussitôt sous ma chair: je ne voix rien de mes yeux, et mes oreilles bourdonnent, une sueur m’inonde: un tremblement, de moi toute s’empare . . SAPPHO…

Lovtaire

(…) Touché de sa beauté nouvelle, Et de sa lumière éclairé, Je la suivis; mais je pleurai De ne pouvoir plus suivre qu’elle. Voltaire Stances à Madame du Châtelet.1733

La vie

  Ne pas attendre que les vents nous emportent se tenir la main et ressentir le souffle que l’autre nous apporte . Patrick Simon Editions du Tanka francophone. 2015

Patients tes yeux nous attendaient

Un navire dans tes yeux Se rendait maître du vent Tes yeux étaient le pays Que l’on retrouve en un instant Patients tes yeux nous attendaient Sous les arbres des forêts Dans la pluie dans la tourmente Sur la neige des sommets Entre les yeux et les jeux des enfants Patients tes yeux nous attendaient…

Le cœur battant

Cette journée, je m’en souviens, Pour ma vie fut comme un matin. Je la voyais, silencieuse, Le cœur battant, l’âme anxieuse, Ses joues brûlaient et rougissaient, Comme l’aube elles flamboyaient ! Soudain, tel un soleil levant, Le tendre aveu, éblouissant, De sa bouche enfin s’échappa. Un nouveau monde alors se découvrit à moi. . .…

Aimée

(…) De toutes les choses que j’ai vues c’est toi que je veux continuer à voir, de tout ce que j’ai touché, il n’y a que ta peau que je veuille continuer à toucher: j’aime ton rire d’orange, tu me plais quand tu es endormie. Que puis-je faire, amour, aimée, je ne sais comment les…

A mes côtés

>>> Music: Deaf center – Time spent L’amour est une compagnie. Je ne sais plus marcher tout seul sur les chemins, Parce que je ne peux plus marcher tout seul. Une pensée visible me fait marcher plus vite Et voir moins, et en même temps être bien content      d’aller en voyant tout. Même…

Love moi

25 Juillet 1930 Nous n’aimons jamais vraiment quelqu’un. Nous aimons uniquement l’idée que nous nous faisons de ce quelqu’un. Ce que nous aimons, c’est un concept forgé par nous – et en fin de compte, c’est nous-mêmes. Cela est vrai à tous les degrés de l’amour. Dans l’amour sexuel nous recherchons notre propre plaisir, par…

Houellebecquement dit

(..) . J’ai toujours eu confiance, Je n’ai pas renoncé Bien avant ta présence, Tu m’étais annoncée . Voilà, ce sera toi Ma présence effective Je serai dans la joie De ta peau non fictive . Si douce à la caresse, Si légère et si fine Entité non divine, Animal de tendresse . Michel Houellebecq…