The Trees

[Attendre la fin de l’intro – la voix parlée – tapée – le piano, pour lire le texte] Ombre obscure et fugitive d’un arbre citadin, son léger de l’eau tombant dans un bassin plaintif, vert du gazon régulier – jardin public dans le semi-crépuscule -, vous êtes en ce moment l’univers entier pour moi, car…

Une berceuse ?

« Une berceuse ? Essayons le catalogue des berceuses: Brahms qui sonne comme une boîte à musique bon marché, que tout les enfants d’Europe ont entendu dans leur lit, au creux d’une peluche bleue ou rose, Brahms la Volkswagen de la berceuse massive et efficace, il n’y a rien qui vous endort plus vite que Brahms,…

Musique et vision dyonisaque du monde

La musique est cet élément invisible, qui se révélant, dérobe son essence à chaque instant; en cela aussi la musique est une métaphore, mieux, une manifestation esthétique du devenir, bien plus fidèle à la nature du temps. > Une musique ( Hauschka – One Wish ) Friedrich Nietzsche La vision dyonisaque du monde Nietzsche a 26 ans…

Negritude

>> music; Doctor L + Et nous sommes debout maintenant, mon pays et moi, les cheveux dans le vent, ma main petite maintenant dans son poing énorme et la force n’est pas en nous, mais au-dessus de nous, dans une voix qui vrille la nuit et l’audience comme la pénétrance d’une guêpe apocalyptique. Et la voix prononce que…

La Peste: Zombie Zombie vs Albert Camus

La bêtise insiste toujours, on s’en apercevrait si l’on ne pensait pas toujours à soi. Nos concitoyens à cet égard étaient comme tout le monde, ils pensaient à eux-mêmes, autrement dit ils étaient humanistes: ils ne croyaient pas aux fléaux. Le fléau n’est pas à la mesure de l’homme, on se dit donc que le…

Kafka sur le rivage

(…) je retourne dans la chambre, j’allume la stéréo et mets Kafka sur le rivage sur la platine. J’abaisse l’aiguille sur le disque, et j’écoute la chanson, tout en lisant les paroles sur la pochette. Tu es assis au bord du monde, et moi dans un cratère éteint. Debout dans l’ombre de la porte, il…

Killing-an-arab: dans le texte…

« Killing an arab »: « L’Etranger », au son de The Cure, en 1978. Avec son chanteur Robert Smith, l’esprit de provocation nihiliste punk offrit à la philosophie de l’absurde une nouvelle jeunesse. en s’exposant aux mêmes contresens… Récupération simpliste ou justice rendue à la teneur adolescente de la philosophie de l’absurde? A l’écoute de Killing an arab, ce…

Photo: Sébastien Manya

Avant tout

…il n’y a pas d’autre problème esthétique que celui de l’insertion de l’art dans la vie quotidienne. Plus notre vie quotidienne apparaît standardisée, stéréotypée, soumise à une reproduction accélérée d’objets de consommation, plus l’art doit s’y attacher… Gilles Deleuze Kassem Mosse. Untitled B1. Workshop 19. Berlin.2014

Photo: Julien Bourrelly

Bruits

« Il n’y a qu’un même rêve de mise en forme des bruits, d’extraction du beau hors du chaos. Il n’y a la ni progrès ni régression, mais quelque chose comme un sens, une tension à l’avant-garde de tout changement dans l’ordre social. Une quatrième période a commencé à partir du début du XX° siècle, faite…