En mouvement

(…) Les flots de la rivière La croissance du ciel  Le vent la feuille et l’aile  Le regard la parole  Et le fait que je t’aime  Tout est en mouvement. . Paul Eluard Le Phenix. 1951

Aube

Le soleil qui court sur le monde J’en suis certain comme de toi Le soleil met la terre au monde Un sourire au-dessus des nuits Sur le visage dépouillé D’une dormeuse rêvant d’aube Le grand mystère du plaisir Cet étrange tournoi de brumes Qui nous enlève ciel et terre Mais qui nous laisse l’un à…

Sans toi

Le soleil des champs croupit Le soleil des bois s’endort Le ciel vivant disparaît Et le soir pèse partout … Paul Eluard Sans toi Le livre ouvert. 1938-1944 Gallimard

Sommeils

Le soir traînait des hirondelles. Les hiboux Partageaient le soleil et pesaient sur la terre Comme les pas jamais lassés d’un solitaire Plus pâle que nature et dormant tout debout.   Le soir traînait des armes blanches sur nos têtes. Le courage brûlait les femmes parmi nous, Elles pleuraient, elles criaient comme des bêtes. Les…

La Courbe de tes yeux

La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur, Un rond de danse et de douceur, Auréole du temps, berceau nocturne et sûr, Et si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu C’est que tes yeux ne m’ont pas toujours vu. Feuilles de jour et mousse de rosée, Roseaux du vent,…

Patients tes yeux nous attendaient

Un navire dans tes yeux Se rendait maître du vent Tes yeux étaient le pays Que l’on retrouve en un instant Patients tes yeux nous attendaient Sous les arbres des forêts Dans la pluie dans la tourmente Sur la neige des sommets Entre les yeux et les jeux des enfants Patients tes yeux nous attendaient…

Maintenant

Oui c’est pour aujourd’hui que je t’aime ma belle le présent pèse sur nous deux et nous soulève mieux que le ciel soulève un oiseau vent debout c’est aujourd’hui qu’est née la joie et je marie la courbe de la vague à l’aile d’un sourire c’est aujourd’hui que le présent est éternel (…) Ce minuit-là…