Al que quiere !

Les chants d’oiseaux extatiques martèlent la creuse immensité du ciel dans un cliquetis métallique – fouettant la couleur dans le lointain, – fouettant, fouettant avec une ardeur croissante, triomphante – l’excitant, l’échauffant, éveillant en elle un changement irradiant, – explosant sauvagement contre elle tandis que, scindant l’horizon, un lourd soleil se soulève – est soulevé…

Paterson

Bousculées comme le sont les eaux qui gagnent la berge, ses pensées s’entrelacent, se repoussent et se recoupent, s’élèvent en évitant les rochers et les contournent mais toujours peinent plus avant — ou creusent leurs remous et tourbillonnent, guettées par une feuille ou l’écume caillée, paraissant oublier        .   Repartent plus tard à l’assaut et…

leçon d’un arbre

4 août, 6 heures de l’après-midi. Lumières et ombres, effets rares sur le feuillage des arbres et sur l’herbe: des verts, des gris, etc., transparents, dans toute la pompe et l’éblouissement du coucher du soleil. Les clairs rayons se jettent maintenant en de nombreux endroits nouveaux, sur le bas des troncs, ouaté, ridé, d’un gris-brun…

branches

Keith Kenniff – Even Now + Album: Branches. 2010 USA (autres alias: Helios, Goldmund, Mint Julep, Meadows) info

Le Père

Le tennis, les femmes. Il avait vécu ainsi jusqu’à 34 ans. Cette vie lui convenait et je comprends qu’il y soit retourné après la rupture de son mariage. Pour quelqu’un qui ne trouve la vie tolérable qu’à la condition d’en effleurer la surface, il est naturel de se contenter, dans ses échanges avec les autres,…