A mes côtés

>>> Music: Deaf center – Time spent

L’amour est une compagnie.
Je ne sais plus marcher tout seul sur les chemins,
Parce que je ne peux plus marcher tout seul.
Une pensée visible me fait marcher plus vite
Et voir moins, et en même temps être bien content
     d’aller en voyant tout.
Même l’absence de celle que j’aime est une chose qui
     se trouve en moi.
Et moi je l’aime tant que je ne sais comment la désirer.
Si je ne la vois pas, je l’imagine et je me sens fort tel
     les arbres élevés.
Mais si je la vois je tremble, je ne sais ce qu’il est
     advenu de ce qu’en son absence je ressens.
Tout entier, je suis une certaine force qui m’abandonne.
La réalité entière me regarde comme un tournesol, et
     en son centre il y a son visage.

Fernando Pessoa
(Alberto Caeiro)
Poèmes païens / Le berger amoureux (1914-1930)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s