Entre nous

Avant pardon, cette chaise est libre,
avant la couleur de tes yeux, avant puis-je vous offrir un verre,
avant je m’appelle Rico, et moi Dita, avant la légère pression
d’une main sur une épaule,
c’est passé entre nous
comme une porte entrebâillée pendant le sommeil

 

Amos Oz
Seule la mer
1999. Gallimard 2002

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s