Le grand Quoi

Après le décompte, la nourriture et les divers services se sont raréfiés, et on a même assisté à la disparition de quelques petits projets. Une fois le recennsement terminé, la population estimée de Kakuma avait chuté de huit mille personnes en vingt-quatre heures. Comment le HCR avait-il pu se tromper autant en nous évaluant avant…

Pas de rhapsodie aujourd’hui

Pas de rhapsodie aujourd’hui. de retour de France le vent froid et 30 centimètres de neige ont détruit ma fenêtre dorée mais le souvenir a toujours été plus vivace que la vie. Le souvenir est le musée pas tout à fait vivant de nos vies. Parfois ses portes sont insupportablement grandes ouvertes, étoiles noires dans…

Hic et Nunc

Nous décomptons souvent ce qui nous reste à souffrir. C’est la source de notre malheur. La perspective des heures à endurer est plus lourde que le fardeau lui-même. Les vieux maîtres de la tradition Zu Ch’an, ancêtre des doctrines zen, enseignaient au contraire l’art de la parfaite momentanéité. Ils travaillaient à se saisir de l’instant…

Capacité d’émerveillement

Il y a dans la capacité d’émerveillement l’un des secrets de l’énergie vitale. Quelques rares êtres réussissent à se maintenir en perpétuel état de reconnaissance devant le cours des choses, à “tenir [leur] âme en haleine” selon Montaigne. Non pas qu’ils aient affûté leurs yeux à mieux regarder le monde ou qu’ils possèdent un prédisposition…

Steppes Kazakhes

J’avance avec l’espoir que le kilomètre suivant me réservera  une heureuse surprise. Ou que la minute d’après apportera quelque changement. Ou même que le fil d’une idée me viendra, égayant la tapisserie de mes pensées. Mais rien ne varie jamais  sous mon ciel. Le vent, la steppe, les kilomètres… Je suis piégé dans la répétition…