Colère

Sans même attendre l’expression
De nos revendications
-Une manifestation citoyenne
Les CRS ont chargé, et gazé
Ce soir sans sommation

Jusqu’au milieu de la Canebière

Une telle honte
J’en ai la haine
Sentiment rare en moi
Fait de colère, de révolte
De violence et d’injustice

Après les immeubles effondrés
Les morts et les évacués

Nous demandions humainement
Un logement digne pour chacun

Gilets jaunes ou pas
Un nouveau pas est franchi
Nous éloignant un peu plus encore
De nos gouvernants

 

Marseille, 1er décembre 2018

 

Photos, texte: Sébastien Manya

+ Photos Guillaume Origoni

GOrigoni

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s