Pleinement dans le monde

Vivre en montagne donne l’impression d’être pleinement dans le monde, au milieu des éléments… Les sensations s’y renouvellent constamment, et je ne me suis jamais habitué à ce mouvement, jamais lassé.   Michel Butor La mémoire des sentiers entretiens avec Fabrice Lardreau Arthaud / Versant intime. 2018 Vallon des Bans, Vallouise. 21 Août 2018  

En montagne

La marche en montagne a une capacité très particulière à faire communiquer l’art et la « réalité », à faire se télescoper des strates de temps, se superposer différents voyages : en parvenant devant tel arbre, je vois un autre arbre que j’avais aperçu en Italie, aux Etats-Unis ou au japon… Cette superposition des marches produit une…

Les naufragés de l’Arche

… Si souvent l’ombre avait rempli ce grand vaisseau, cette arche sur la mer parisienne où déferlaient circulations et émeutes. Les guerres ne nous avaient pas touchés. Bourrés de paille, saisis dans notre guet, le jour nous inondait tout doucement, très gris d’abord, les couleurs s’éveillaient lentement, et c’est seulement pendant quelques heures quelques jours…

Ondine

Se creuse un nombril d’écume au milieu d’un ventre d’algues à travers sangs et courants on distingue les vertèbres qui se cambrent sous le sel   Un bras nageant va rejoindre un autre bras qui devient une jambe s’enfonçant comme une queue de sirène dans un tourbillon d’écailles   Les pieds des vagues descendent les…

Mort pour rien

Abcès La mort nous cache bien son jeu regarde celui-ci qui passe il a l’air tout à fait tranquille mais si tu l’examines mieux tu verras à certaines rides que dans le chaudron de son crâne une lente exaspération fermente ses poisons sinistres Pas un mot pas un signe mais goutte à goutte la tumeur…

L’Arrière-Automne

Ce n’était pas vraiment l’été indien pas même celui de la Saint-Martin car il n’y avait pas eu de gelées auparavant la saison s’étirait avec beaucoup de nuages et de pluies que provoquaient graves inondations Malgré le réchauffement constaté on savait bien qu’arriverait l’hiver avec son blizzard ratissant l’espace et tous les accidents dus au…

Ruissellement d’ombres

Le soleil se couche le temps s’accélère on veut déguster toutes les bouchées on veut caresser les plus beaux projets on veut s’enivrer de chaque gorgée on veut démêler les cheveux du soir repasser les plis sur les draps de cuivre on veut parcourir la carte du tendre on veut s’enfoncer dans la nuit propice…

La peau des rues

         Au détour de la palissade une affiche qui devient flammes; dans la déchirure la lettre phénix renaît de ses cendres et de la colle sur les murs en ruine.          Tout ces papiers sont plumes pour Dédale qui en fabrique patiemment des ailes à l’intention de ses fils…

La modification

…tandis qu’elle, la tresse noire qu’elle n’avait pas défaite, presque intacte, simplement un peu relâchée par les mouvements de la nuit, par les frottements sur le dossier, splendide dans la lumière nouvelle, lui entourait le front, les joues comme une auréole de l’ombre la plus voluptueuse et la plus riche, faisant comme vibrer l’éclat de…

Les Yeux

  Les Yeux perdus   Oeil de fougère sur les volets oeil de renard sur les égouts oeil de serpent sur les reliures oeil de vautour sur les bijoux   Les yeux charmeurs   Au carrefour des yeux la conversation douce au verger des gravats la danse des attentes aux vignes des fatigues les alcools…